Lifestyle, Voyage

{Voyage no°6} Et j’ai appris à relativiser avec les voyages

Bonjour tout le monde!

Comment allez-vous? Personnellement, je profite de mes vacances en Bretagne, chez une amie, étant donné que je pars vers Nantes lundi. Vous le savez peut-être mais je suis partie en train jusqu’à Quimper en train depuis Paris, de la gare Montparnasse, le lundi 31 juillet, autrement dit en plein milieu d’un petit chaos de gare en plein chassé-croisé de vacances. Et dans ce gros beau bordel, j’ai appris à relativiser!

P1030917

Au début, j’ai eu un gros coup de stress lorsque j’ai eu la notification de l’appli SNCF qui m’annonçait la suppression de mon train. Je ne sais pas pourquoi mais je sentais que mon train allait être le TGV supprimé sur 4. J’ai eu la notification environ 3h avant le départ prévu de mon train. Ni une ni deux, je prends ma valise, pars en urgence à la gare. Les vacances commencent ainsi super bien! J’arrive à la gare et remarque qu’un TGV part pour Quimper et que je peux monter dedans tout en sachant qu’il y a de très forte chance que je passe une bonne partie du trajet assise par terre. Ce qui s’est passé. Je passe donc facilement 3h30 assise à même le sol entre deux wagons, dans un TGV surchargé. D’ailleurs, à un moment donné, mon TGV n’a pas pu repartir étant donné qu’il était trop lourd, que la sécurité n’était pas garantie si on roulait ainsi et qu’un TER a été mis en place entre Rennes et Quimper. J’aurais pu passer tout mon trajet à râler vu que mon TGV initial a été supprimé, m’empêchant de voyager dans confort optimal, que j’ai passé 3h30 assise par terre, entre des valises, que mes vacances commençaient très mal. Mais finalement, j’ai pris les choses autrement.

P1030909

Déjà, j’ai la chance de pouvoir partir en vacances. Alors oui, c’est vrai que Quimper, Nantes, sont bien moins exotiques que le Japon, comme l’année passée (d’ailleurs, je vais aussi aborder comment j’ai relativisé avec les voyages plus longs) mais ça reste 2 semaines hors de Paris, dans une ville que je ne connais pas du tout pour Quimper et que, pour les deux cas, je vais profiter d’amis. J’avais pas envie que ce léger départ contraignant gâche mes vacances qui ont pour but de me reposer, de passer du bon temps avec des personnes que je vois peu. Une bonne chose déjà. Et je me dis ensuite que j’ai eu de la chance dans ma malchance. En effet, mon TGV partait toujours de Montparnasse, ne m’obligeant pas à changer de gare, et j’ai eu la possibilité de monter dans un train, ayant eu la notification. J’ai vu des personnes qui arrivaient en gare à l’heure et découvraient leur TGV supprimé ou en départ de la gare d’Austerlitz, qui est assez loin. D’autre personnes étaient bloquées depuis la veille. Dans mon TGV, un mec était coincé depuis une trentaine d’heure disait-il. Une nouvelle fois, je me disais que j’avais bien de la chance. Mais surtout, je me disais qu’il y a bien plus grave comme problème, bien que ce genre de soucis est contraignant. Et aussi, comme mon TGV a été supprimé, un remboursement intégral était possible. Je dis pas non à ça! Mais surtout, ceci est le quotidien de bien nombreuses personnes et que cette énorme panne est surtout tombée au pire moment possible. Le plus important est quand même resté le fait que j’ai eu la possibilité de partir et arriver à destination sans problème majeur, en un seul morceau mais surtout que ce contre-temps m’a rappelé que les voyages comportent également des aléas, que ça nous permet de réfléchir un peu autrement, d’apprendre à gérer le stress, l’impatience et plein d’autres facteurs. Ces aléas, l’air de rien, nous apprennent pas mal de chose sur la vie en général. A chaque aléa de voyages, et j’en ai quelques uns quand même, on semble apprendre quelque chose qui peut toujours servir et avec le recul, on en rit. Ces aléas de voyages ne doivent pas gâcher nos vacances, notre vie, et doivent devenir des petits rires de l’avenir. Je reprends un peu une idée qui ressort dans Le Cercle des poètes disparus, tout dépend de l’angle et il faut apprendre à regarder d’un autre angle la vie.

P1030945

Autre point sur lequel j’ai appris à relativiser, c’est celui des voyages qui font rêver. En cette saison estivale, nombreuses sont les personnes de notre entourages mais également les influenceurs qui partent en voyager plus ou moins loin et qui postent partout des photos de leurs vacances, en font des blogs, et stories je-ne-sais-où. Je dis avouer que je suis un peu la même, partageant un peu mes plus belles photos lors de mes voyages, principalement l’an passé ou quand je vais à Barcelone. Et, je ne sais pas vous mais parfois je me sens mal de ne pas voyager aussi loin, de ne pas pouvoir vendre du rêve aux personnes qui me suivent. Mais après je me rappelle que je n’ai que 20 ans, que la vie m’appartient encore, surtout pour les voyages. Heureusement que nous avons pas encore tout vu à 20 ans! Par moment, je me suis sentie mal de partir en vacances « qu’en » France avant de me rappeler que certaines personnes n’ont jamais eu la possibilité de partir autre part qu’en France et que ce soit en France ou à l’étranger, ces vacances restent des vacances et que le plus important est de profiter. Je me rappelle par la suite tout ce que j’ai pu déjà voir, la chance que j’ai eu de voyager autant étant plus jeune. J’ai une liste longue comme le bras des endroits que j’aimerais visiter, des pays que j’aimerais visiter et je me dis que j’ai le temps, que c’est super pour ces personnes qui voyagent autant et que c’est une bonne chose pour elles mais qu’il ne faut pas forcément faire comme elles, que ce n’est pas parce qu’elles voyagent beaucoup qu’elles ont une vie parfaite. Les réseaux sociaux montrent surtout ce qui fait rêver et non pas le côté le plus sombre de la vie, à nous en faire oublier que oui, dans la vie il y aura toujours mieux que nous, mais il y aura toujours pire que nous et que notre situation reste envieuse pour certaines personnes, que le plus important n’est pas de savoir où nous sommes allés en vacances mais de savoir si nous sommes bien ou non dans notre vie. Tant que nous sommes heureux, tout va bien, que nos vacances soient en France ou l’autre bout du monde. (Et à voyager super loin tout le temps, on oublie que la France, c’est aussi beau :p)

P1030957

J’espère une nouvelle fois que cet article plus blabla vous aura plus! J’en profite d’ailleurs pour glisser quelques photos de prises à Concarneau pour vous montrer que la France, c’est aussi beau et que le ciel bleu existe en Bretagne haha! Je ferai sans doute un article en reprenant les plus belles photos de mon voyage sans doute, ré-utilisant celles-ci! Et vous, avez-vous aussi appris à relativiser sur les voyages, appris quelque chose d’important suite à un voyage qui commence ou se termine mal? Avez-vous appris à regarder par un autre angle?

Plein de bisous et prenez soin de vous ❤

Publicités

5 thoughts on “{Voyage no°6} Et j’ai appris à relativiser avec les voyages”

  1. Coucou ! Ton article est super ! C’est vrai qu’il faut relativiser en voyage parce que pour un TGV ou n’importe quel autre transport on a souvent des soucis. XD Et puis pour ces beaux voyages qui vendent du rêve, tout le monde n’est pas influencer, voyageant loin, pas trop cher. Moi je dis, un rêve après l’autre. ^^ Toi comme moi on a fait le Japon l’an passé, et bah cette année on est resté en France, bah ouais question de budget. XD Et puis faut pas se frustrer de ce qu’on voit sur les réseaux sociaux, parce qu’on ne voit que le beau. ^^
    Bisous !

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou! C’est vrai que j’ai eu aussi des belles galères avec l’avion haha xD Voilà, je prends un voyage après l’autre, tout en ayant ma (petite) bucketlist! Et puis, la France, c’est aussi beau! Oui, les RS montrent que ce qu’on veut montrer, qui est donc le beau et magnifique!
      Plein de bisous!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s