Beauté, Green, Lifestyle

{Green no°1} Se tourner vers l’éco-friendly?

Bonjour tout le monde!  Comment allez-vous? Aujourd’hui, je reviens avec un article un peu plus différent que d’habitude. Depuis quelques, je me suis rendue compte que je consomme autrement, étant un peu plus tourné vers l’éco-friendly, responsable. Outre le fait que je marche beaucoup ou que je prenne uniquement le métro, j’ai des petits gestes faciles pour améliorer le quotidien!

p1030121

J’entendais parler des cotons réutilisables bio depuis quelques temps, présentés comme étant pratiques, doux, rentables, souvent bio, et bien sûr, éco-friendly. J’ai trouvé les miens dans un lot de 4 chez Naturalia pour une douzaine d’euros, si mes souvenirs sont bons. Ne vous inquiétez pas, il existe des lots de 6, 12 cotons moins chers que les miens et toujours bio. Ils sont pratiques à transporter, prenant moins de place que les cotons réguliers, pouvant être utilisés de diverses manières.

d272f7f7493da418b1deea39bcd29cc8

J’utilise ces cotons de deux manières différentes. La première est pour réveiller mon visage, le matin, avec mon eau micellaire de chez Bioderma et pour appliquer mon eau de lavande, comme tonique, toujours le matin. Dans les deux cas, je commence par mouiller mon coton, qui peut s’enfiler comme un gant, avant de l’imbiber de mon produit, comme je le ferais avec un coton régulier. Je viens ensuite le tapoter sur la peau, doucement. Je préfère l’utiliser mouiller, étant ainsi plus doux avec ma peau sensible. Je viens ensuite rincer mon coton à l’eau claire et le mettre sur mon radiateur pour le faire sécher.
Le soir, ils viennent parfaire mon maquillage. Après mettre démaquillée à l’huile, je passe un coton humide sur mon visage pour retirer le reste de mascara et d’eye-liner. Actuellement, j’utilise l’huile de chez DHC, que j’ai achetée au Japon. Elle retire avec douceur le maquillage sans laisser de fil gras sur la peau mais ne démaquille pas entièrement le mascara de chez BareMineral. Ainsi, mon démaquillage est parfait, ma peau sans aucun résidu, prête à recevoir l’huile de jojoba ou de macadamia que j’utilise comme hydratant pendant la nuit. De temps à autre, quand il y a un peu trop de résidus ou que l’eau de suffit pas, j’utilise l’eau micellaire démaquillante de chez Sephora, que j’avais achetée pour dépannée.

p1030126

Niveau entretien, c’est très simple. Il suffit de les glisser dans la machine à laver. Souvent, ils sont fournis avec un petit sac spécial pour la machine à laver, les protégeant ainsi des possibles accrochages. Pour ceux et celles qui auraient peur, pensant que ces cotons sont plus agressif qu’un coton jetable, à mes yeux, les cotons réutilisables sont plus doux. Ma peau n’est plus rouge dès que je passe les cotons réutilisables, contrairement aux contons jetables, même s’ils sont imbibés de liquide.
Ces petits bouts de tissus sont devenus indispensables dans mon quotidien, remplaçant presque entièrement les cotons jetables. Actuellement, je n’en possède que 4 et j’aimerais bien acheter un lot de plus!

d05f0810574bf53821c8b764b3179fba

Qui ne connait pas ces sac en tissu, souvent en coton et décorés, pratiques pour faire des courses pour pour sortir? J’en utilise un principalement lorsque je dois sortir faire des petites courses, quand je sors faire du shopping. De manière générale, j’arrive à glisser 2 gros livres brochés de 500 pages, ou des petites courses alimentaires rapide. Pour les objets les plus gros, qui ne rentrent pas dedans, je tente de prendre un plus gros sachets solides, souvent en plastique, ce qui est moins bon pour la planète, mais que réutilise.

p1030124
L’avantage des totes bags, il en existe pour tous les goûts et tous les budgets. Grâce à internet, il est facile d’en trouver un peu partout, parfois même faits à la main, comme ceux sur Etsy.  De manière général, je le plis et le glisse dans mon sac pour le sortir dès que j’en ai besoin, évitant ainsi de payer un sac plastique peu solide, et qui finira dans un coin de mon appartement. C’est vrai qu’à l’achat, un tote bag peut sembler cher, comparé à l’achat d’un sac en plastique qu’on pourrait tout aussi bien réutiliser pour faire ses courses et autres achats. Cependant, derrière ce côté économique, il y a ce côté esthétique, la possibilité d’avoir plusieurs sacs, plusieurs motifs, pour diverses occasions. Et puis, un sac en tissu décoré est toujours plus joli qu’un sac en plastique qui ne va pas tenir longtemps.Pour « ranger » mes totes bag, je les accroche simplement à une poignée de porte, apportant ainsi une touche personnelle et me permet d’ici penser, juste avant de sortir. Ainsi, je ne perds pas de place, et me permets d’avoir une petite décoration.

89b3a766c27c8ece0039f5fce012feca

Il faut se l’avouer, les sandwichs, c’est pratique pour manger quand on a peu de temps, quand on ne fait pas quoi faire à manger, reste assez varié en fonction de l’endroit où on l’achète. Cependant, le sandwich a deux inconvénients, outre le fait qu’on teste rapidement tous les goûts. Le premier est le prix. Je ne sais pas vous, mais je paie, en général, facilement 2€ voire plus pour le sandwich basique, composé de deux tranches de pain, de la salade, des tomates et du poulet cuit, sans oublier la sauce. Après, ça reste pratique hein! Mais faire à manger soi-même, la veille, et emporter ce qu’on a cuisiné de ses petites mains revient moins cher en réalité, même si à l’achat, ça semble plus cher. Mais, on ne va pas forcément utiliser tous les oeufs en même temps, tout comme la farine, si on fait une quiche, un cake salé. Pour les salades aussi, on ne coupe sans doute pas toute la jolie batavia fournie pour un seul repas. Bref, vous avez compris ma logique. De plus, souvent, le plat préparé peut faire deux repas, comme c’est mon cas lorsque je fais une quiche ou autre tarte salée. Dernier petit avantage, on sait ce qui compose nos plats, on choisit nos ingrédients, en cuisinant nous-même! Deuxième inconvénient que je vois, les déchets. Chaque sandwich industriel est emballé dans un sachet plastique, ce qui est bien polluant pour notre petite planète. En faisant soi-même son repas, on peut utiliser des boites hermétiques, en plastique ou en verre. Il en existe de toute taille, ce qui est bien pratique en fonction de ce qu’on a cuisiné. Outre les boites hermétiques, pas toujours très jolies, bien que pratiques, des bentôs sont aussi une bonne alternative, bien qu’un peu plus chère.

p1030125

Et bien sûr, lorsque je vais à la fac, pour éviter d’acheter encore et encore des bouteilles d’eau, je prends ces sortes de verres fermés en plastique. Il en existe également beaucoup de modèles, de tailles, à motif ou non. De plus, j’ai la possibilité de le remplir avec de l’eau fraiche à ma fac!

Et vous, avez-vous des habitudes pour réduire vos traces sur l’environnement? 🙂

Bisous ❤

Publicités

4 thoughts on “{Green no°1} Se tourner vers l’éco-friendly?”

    1. Coucou ma belle! C’est normal voyons! 😀 ❤ Si tu te tournes vers ces petits pads de cotons réutilisables, tu verras que tu ne pourras plus t'en passer! J'ai déjà converti ma maman qui adore! 😉 Bien sûr, j'ai toujours un paquet de coton régulier mais qui sont bio et que j'utilise beaucoup moins 🙂
      Bisous sur tes deux joues ❤

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s