Livres

{Livres no°5} Mes dernières lectures

Bonjour tout le monde! Comment allez-vous? Après une petite semaine de vacances, que j’ai passée chez une amie, je reviens avec mes dernières lectures bien nombreuses grâce (ou à cause?) du week-end à 1000, week-end où nous devons lire 1000 pages, et à mes heures de train. Comme vous allez voir, les livres que j’ai lus sont variés , ce que j’aime beaucoup! Promis, je reviens bientôt avec des articles plus axés sur la beauté! 😀

d-i-m-i-l-y-tome-1-did-i-mention-i-love-you-702793-264-432

Did I mention I love you, Estelle Maskame

Eden, 16 ans, va passer l’été dans la nouvelle famille de son père, à Santa Monica, en Californie. Il vient de refaire sa vie, ce qui signifie qu’Eden a trois nouveaux demi-frères. Le plus âgé, Tyler, est un vrai bad-boy : séducteur, égocentrique, violent … Mais Eden décèle en lui une grande fragilité, conséquence d’un lourd passé. Fascinée, elle ne peut s’empêcher de succomber au charme de la seule personne qui lui est pourtant défendue : son demi-frère.

J’ai dévoré ce livre en une journée. Même si l’histoire reste un cliché, avec Eden qui tombe amoureuse de son bad boy de demi-frère, l’écriture simple et prenante d’Estelle Maskame,  qui n’a que 18 ans lors de l’écriture du livre, nous fait tourner les pages. Les rebondissements sont souvent prévisibles mais je le savais d’avance, cette lecture étant plus jeunesse. A mes yeux, ce début de saga est addictif et fait du bien au moral, qui se it facilement sous la couette pendant les vacances ou alors à la plage! J’ai vraiment envie de connaitre la suite, de savoir comment avance l’histoire entre Eden et Tyler!

51264saq9sl-_sx302_bo1204203200_

Tokyo Chaos, Anne Rambach

Junko Go est jeune, belle, brillante, et flic. Elle vit aux États-Unis, mais ses parents sont japonais : un visage oriental, des réflexes américains. Et une passion pour les armes à feu… Elle revient dans son pays d’origine pour une mission de coopération entre services de sécurité et retrouve son père, chef de la police de Tokyo. Le soir même de son arrivée, un terrible attentat a lieu dans le métro. Suivi de crimes atroces. Un par jour… Junko se lance dans l’enquête. Sectes, manipulations politiques, tueurs psychotiques, les pistes s’emmêlent, se brouillent, lui font côtoyer les secrets du pouvoir avant de la plonger dans les quartiers les plus chauds, peuplés de personnages effarants… Jusqu’à ce qu’elle sente que le tueur, trop bien informé, a décidé de resserrer sa menace… autour d’elle

Déception de la fin d’année. A la base, le thriller avait tout pour me plaire mais le vent a tourné mais, au fil des pages, je me suis de plus en plus ennuyée, ayant l’impression que l’auteur voulait juste écrire tout ce qu’elle connait sur le Japon, sa culture et sa vie. Je trouve ceci dommage étant donné que le résumé semblait bien intéressant. D’un côté, je me dis heureusement que je l’ai acheté à Book Off, à 1€, mais j’ai acheté les deux autres tomes, donc je ne sais pas si je vais leur donner une chance ou non. Mais celui-ci, de sûr, je vais le revendre!

china-rich-girlfriend-book-cover

China Rich Girl #2, Kevin Kwan

On the eve of her wedding to Nicholas Young, heir to one of the greatest fortunes in Asia, Rachel should be over the moon. She has a flawless Asscher-cut diamond from JAR, a wedding dress she loves more than anything found in the salons of Paris, and a fiancé willing to sacrifice his entire inheritance in order to marry her. But Rachel still mourns the fact that her birthfather, a man she never knew, won’t be able to walk her down the aisle. Until: a shocking revelation draws Rachel into a world of Shanghai splendor beyond anything she has ever imagined. Here we meet Carlton, a Ferrari-crashing bad boy known for Prince Harry-like antics; Colette, a celebrity girlfriend chased by fevered paparazzi; and the man Rachel has spent her entire life waiting to meet: her father. Meanwhile, Singapore’s It Girl, Astrid Leong, is shocked to discover that there is a downside to having a newly minted tech billionaire husband. A romp through Asia’s most exclusive clubs, auction houses, and estates, China Rich Girlfriend brings us into the elite circles of Mainland China, introducing a captivating cast of characters, and offering an inside glimpse at what it’s like to be gloriously, crazily, China-rich.

Une suite de saga que j’ai adoré! L’auteur a beaucoup d’humour, de sarcasme, tout ce que j’aime. Je dois avouer que nous rentrons un peu plus tard dans l’action en elle-même mais cette lenteur est nécessaire. Je dois avouer qu’il s’agit d’un coup de coeur, que je ne regrette pas du tout. J’ai beaucoup aimé touché à la plume de Kevin Kwan en anglais, sa langue d’écriture, laissant encore plus de place à l’humour noir et sarcastique! Maintenant, j’attends la sortie du troisième tome 😉

fahrenheit451

Fahrenheit 451, Ray Badbury

451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s’enflamme et se consume. Dans cette société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres dont la détention est interdite pour le bien collectif.
Montag, le pompier pyromane, se met pourtant à rêver d’un monde différent, qui ne bannirait pas la littérature et l’imaginaire au profit d’un bonheur immédiatement consommable. Il devient dès lors un dangereux criminel, impitoyablement pourchassé par une société qui désavoue son passé.

Un classique que je voulais lire depuis longtemps et que j’ai dévoré en une nuit! Montag, le pompier pyromane, se pose de plus en plus de questions, ce qui nous pousse également à réfléchir. Comme dans toutes dystopies de cette époque, dans les années 50, nous retrouvons beaucoup de références au communisme soviétique, avec l’idée que les protagonistes sont toujours surveillés, que leurs gestes sont contrôlés, comme leur esprit. J’ai également vu un parallélisme, à tord ou à raison, à Big Brother de 1984 de Orwell. Pour les fans de dystopies, ceux qui aiment les univers où tout est remis en question, ce livre est pour vous!

a-pied-sur-le-tokaido

A Pied sur a Tokaido, Ikku Jippensha

Un grand roman classique japonais au comique truculent. Ce célèbre roman d’aventures burlesques, voire scabreuses, paru en 1802, relate un voyage entrepris sur la grande route du Tôkaidô – de l’actuelle Tôkyô jusqu’à Kyôto – par deux joyeux lurons. Devant les cinquante-trois relais du Tôkaidô, c’est tout le Japon traditionnel qui se donne en spectacle.

Un classique japonais, bien sûr! Nous suivons, dans ce roman, deux protagonistes très burlesques, qui aiment faire des gages, au long de leur voyage sur la Tokdaido, la route entre Tôkyô et Kyôto. Chaque chapitre, nous changeons de point relais, parmi les 57, je crois, relais. Je ne sais pas quoi penser de ce roman, aimant bien le côté voyage mais trouvant que le côté burlesque est bien trop gênant pour moi, tout comme les nombreux protagonistes, ayant presque toujours des nouveaux à chaque relais.

9782714453006

La Couleur de l’espoir, Julie Kliber

Voilà dix ans que Dorrie Curtis coiffe Isabelle McAllister. Si cette jeune mère célibataire s’est indéniablement rapprochée de sa vieille cliente, la proposition que lui fait cette dernière ne l’en étonne pas moins. Traverser tout le Sud des États-Unis en voiture, du Texas à Cincinnati, pour un mystérieux enterrement… À mesure que défilent les kilomètres, les confidences de Mlle McAllister réveilleront un passé enfoui – celui d’une jeune fille libre et amoureuse, du temps où les différences de couleur et les carcans de la société contrariaient les passions les plus pures…

Une nouvelle fois, un prêt! Je suis plutôt bon public en général, appréciant presque tous les genres.  Dans ce livre, nous suivons deux histoires liées, celle de la jeune Isabelle et celle de la Isabelle actuelle, cette femme qui ne comprend pas les discriminations raciales contre les Noirs dans les années 1940. Comme ça, on pourrait penser que le livre sera triste alors que non, malgré les moments tristes, il y a toujours de l’espoir et avec une belle leçon de vie!

un-yakuza-chez-le-psy-et-autres-patients-du-dr-irabu

Un yakuza chez le psy, Hideo Okuda

Un yakuza, lieutenant d’un important clan de Tôkyô, développe une phobie des objets pointus, fort préjudiciable dans sa profession : comment se faire respecter lorsqu’on s’évanouit à la seule vue d’un couteau?… Un trapéziste, enfant de la balle, attristé par la disparition du cirque à l’ancienne, se met à louper tous ses numéros et suspecte un complot de ses jeunes collègues – par pure paranoïa ?… Une romancière à succès, qui enchaîne les best-sellers sentimentaux, est prise de nausées à la perspective d’imaginer l’intrigue du prochain, par peur panique de se répéter… Tels sont certains des malheureux patients qui viennent consulter le docteur Irabu, un psychiatre ventripotent et fétichiste des piqûres, au comportement infantile, qui roule dans une magnifique Porsche caca d’oie. Il est assisté de Mayumi, une infirmière sexy aussi exhibitionniste que revêche… Ces cinq histoires – on n’ose dire « cinq leçons de psychanalyse » – se transforment en autant d’aventures improbables et hilarantes, desquelles, au bout du compte, les patients du docteur sortent rétablis et reconnaissants. La question reste cependant ouverte : Irabu est-il un parfait idiot, ou un médecin génial ?

Ce livre ressemble à une recueil de nouvelles où nous suivons le Dr. Irabu, qui est un peu un docteur spécial, tout comme les patients! Chaque nouvelle est remplie d’humour, de douceur et de bienveillance. Je ne sais pas comment dire mais l’auteur prend soin de nous donner une petite leçon de morale qui fait toujours du bien, toujours avec ce petit côté altruiste. Il est possible de lire chaque nouvelle de manière individuelle, indépendante et sans ordre vraiment précis. Je le conseille aux personnes qui apprécient le petit côté lofouque des japonais ou qui cherche un roman feel-good.

jwx6

Ca peut pas rater, Gilles Legardinier

– J’en ai ras le bol des mecs. Vous me gonflez ! J’en ai plus qu’assez de vos sales coups ! C’est votre tour de souffrir ! Marie pensait avoir trouvé l’homme de sa vie, jusqu’à ce que son couple implose de façon brutale et scandaleuse. Anéantie, elle prend une décision sur laquelle elle jure de ne jamais revenir : ne plus faire confiance aux mâles et surtout, ne plus rien leur passer. Ni dans sa vie privée, ni au travail. On remet les compteurs à zéro. On renverse la vapeur. La gentille Marie est morte, noyée de chagrin. À présent, c’est la méchante Marie qui est aux commandes. Marie est remontée comme un coucou. Marie ne croit plus à l’amour, ce mirage source de tous les malheurs des femmes. Mais voilà, Marie a du cœur, une famille, des amies aussi tordues qu’elle et une soif de vivre qui n’a pas fini de la précipiter dans des plans impossibles. Et si, au-delà de ses illusions perdues, il était temps pour elle de découvrir tout ce qui vaut vraiment la peine d’être vécu ? En quelques livres seulement, Gilles Legardinier s’est imposé comme un auteur majeur, à part, capable de nous faire éclater de rire avec des sujets graves ou de faire surgir l’extraordinaire d’un quotidien que son imagination débordante fait pétiller. Son succès phénoménal s’explique sans doute par son aptitude à parler intimement à chacun. Alliant l’humour et le sentiment comme personne, il nous livre cette fois le portrait d’une femme qui, parce qu’elle ne croit plus en rien, va tout découvrir. Un cocktail aussi vivifiant qu’explosif !

Un livre pour rire et léger! J’ai dévoré ce livre durant le week-end à 1000 et j’ai adoré. La plume de l’auteur est légère, remplie de tendresse et d’humour. J’ai aimé suivre Marie et toutes ses aventures avec Emilie sans oublier tous les garçons. Je me suis attachée à chaque personnage qui a son caractère, tout doux. Pour moi, les romans de Giles Legardinier sont des romans tout doux et doudou, ceux que j’aime lire pour aller mieux, avoir un bon moment de lecture

71aaandcrtl

Train d’Enfer pour l’Ange Rouge suivi de Deuils en Miel, Franck Thilliez

Lancée à un train d’enfer ou s’approchant silencieusement, la mort chemine sur des rails sanglants. Vieux Lille, Paris, banlieue… Terminus. Aller simple pour folie criminelle. Le commissaire Sharko ne voyage pas léger. À chaque arrêt : la mort. Lente. Brutale. Barbare. Réunies ici pour la première fois, ses deux premières enquêtes au cœur des ténèbres, où le miel et les larmes ont l’amertume du sang à jamais répandu.

Deux thrillers dans un seul livre! Ce livre m’a été prêtée par une amie du lycée. J’ai apprécie les deux romans, bien que j’ai un peu préféré Train d’Enfer pour l’Ange rouge, même si j’ai également aimé Deuils en Miel! Suivre les aventures de Sharko a été un plaisir. La plume de Franck Thillez est dynamique, nous tenant en haleine avec beaucoup de rebondissements. Pour ceux qui aiment les thrillers sans répit, ceux de Franck Thillez sont parfaits!

les-toiles-de-noss-head-tome-1-vertige-508307-264-432

Les étoiles de Noss Head #1, Sophie Jomain

À presque 18 ans, Hannah enrage de devoir subir un nouvel été à Wick, petite ville portuaire écossaise. il n’y a pas plus ennuyeux que cet endroit pour une citadine de son âge. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Leith. Il est bâti comme un roc et possède les plus beaux yeux qu’elle ait jamais vus. Qu’importent les rumeurs qui courent au sujet du jeune homme… l’attirance est immédiate, réciproque et irrépressible.
Puis tout bascule. Le conte de fées se transforme en cauchemar, et le destin d’Hannah est scellé. Leur relation résistera-t-elle à l’inimaginable ? Sauront-ils vaincre le pire ? Car les légendes sont parfois plus réelles que l’on croit.

Je me suis (enfin) lancée dans cette saga et j’ai bien  aimé. Bien que ce tome ressemble à Twilight, j’ai apprécié cette ambiance écossaise, humide et chaleureuse avec tous les mystères qui l’entoure. J’ai également aimé suivre les protagonistes qui se découvrent un peu, avec tout ce qui les lient. En tout cas, j’ai bien hâte d’acheter la suite, même si j’aimerais réduire ma PAL avant!

54225102

Le Diable vit à Notting Hill!, Rachel Johnson

L’argent ne fait pas le bonheur… même quand on habite un square privé de Notting Hill, l’adresse la plus branchée, la plus recherchée, la plus snob de Londres. Prenez Clare et Mimi. Elles ont moins de quarante ans, sont mariées, copines, voisines, mènent une existence de rêve. Jusqu’au jour où débarque un milliardaire américain, célibataire, la tentation incarnée. Chassés-croisés amoureux et intrigues immobilières se succèdent alors sur la verte pelouse et ce coin de paradis si cher payé se révèle infernal. Notting Hill ? Notting Hell plutôt ! La tranquillité des beautiful people vole en éclats.

Je ne sais pas quoi penser de ce livre. D’un côté, ce livre possède beaucoup de sarcasme par rapport aux personnes plus aisées de Londres, vivant à Notting Hills, LE quartier! De plus, les personnages présentés sont divers, tous ayant un profil différent mais qui se complètent. Je me suis attachée à certains protagonistes! Cependant, l’histoire est mise en place durant les 100 premières pages, soit environ un tiers du livre. Je ne sais pas tellement quoi penser de ce livre, le gardant dans ma bibliothèque pour savoir si je vais finir par le revendre.

Avez-vous lu un de ces livres? Si oui, qu’en avez-vous pensé? Et aimeriez-vous lire un de ces livres? 🙂

Bisous ❤

Publicités

4 thoughts on “{Livres no°5} Mes dernières lectures”

    1. Oui! Depuis le début de 2017, j’ai lu 12 livres (dont certains que je n’ai pas encore présentés!). Mais je dois avouer que j’ai fait le Weekend à 1000, pendant lequel on doit essayer de lire 1000 pages, et pendant mes vacances, j’ai pris plusieurs fois le train donc j’ai pas mal eu l’occasion de lire ^^ Oh, me dire que mon article t’a donné envie de relire me fait plus que plaisir! Encore plus si tu aimerais en lire certains! (lesquels? :p) Bisous ma belle!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s