Livres

{ Un livre, une chanson no°1 } Le Cirque des rêves de Erin Morgenstern

Bonjour tout le monde! Ca va? J’espère que tout va bien pour vous. Il y a peu j’ai découvert un livre, Le Cirque des rêves de Erin Morgenstern qui tout a fait poétique. Une fois le livre fini, j’ai pensé à une chanson, Enjoy the Ride de Krewella. Mais pourquoi donc?

12579097

 

Le Cirque des rêves, Erin Morgenstern

(quatrième de couverture chez Pocket)

 « Bienvenue au Cirque des rêves. Sous les chapiteaux rayés de noir et de blanc, c’est une expérience unique, une fête pour les sens où chaque visiteur peut se perdre dans le Dédale de nuages, flâner dans le Jardin des glaces, s’émerveiller devant la contorsionniste au tatouage, se laisser enivrer par les effluves de caramel… Mais, derrière la fumée et les miroirs, la compétition fait rage. Deux jeunes illusionnistes, Celia et Marco, s’affrontent, rivalisant d’audace et d’imagination. Sans connaître l’issue du jeu, ils cèdent à leurs sentiments. Cet amour profond et envoûtant pourrait leur être fatal. »

Dès les premières lignes, nous sommes envoutés par ce sort. L’écriture est poétique, douce et précise, les mots justes et doux. Tel un enchantement, nous tournons les pages, lentement, dévorant les mots comme une pomme d’amour. Ce cirque n’est pas grotesque, il est magique. Fini les clowns, laissons place aux magiciens et découvrons, le temps d’une nuit, un autre monde monochrome. Nous suivons le Cirque des rêves de sa création jusqu’à son apogée et cette rencontre, le duel, entre Celia et Marco. Le narrateur est délicat, n’en disant ni trop ni pas assez. Chaque chapitre est titré, possède une date et un lieu. Nous pouvons ainsi voir clairement l’évolution du cirque, des années 1880 aux années 1920. J’ai particulièrement aimé les petits sauts dans le futur, suivant un petit garçon. Quel est donc le lien entre ce petit garçon et la troupe du cirque?

Délicat, émouvant, envoutant, magique, les quelques 564 pages pour le format poche de Pocket se lisent avec un bonne pâtisserie ou autre sucrerie et un thé, au coin d’un feu, le soir. Grâce à cette petite magie tout simple, l’atmosphère du crique nous possède. Il en faut pas réfléchir, laisser son esprit être aspiré par ce sortilège pour en ressortir émerveillé.

 

J’espère que cet article un peu différent, plus court sans doute vous a plus! Avez-vous lu le livre? Est-ce que ce petit résumé vous a plus? 🙂

 

Bisous ❤

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s